Aventurez vous dans la populaire Kanto
L'une des régions les plus touristique avec sa grande Tokyo

Le coeur du Japon actuel, visiter le Kanto

La région du Kanto est la plus peuplée du Japon, avec plus de 46 millions d’habitants. Elle est situé sur le centre est de l’île Honshu ( la plus grosse île du Japon ), à l’est de la région Chubu et au sud de Tohoku. Décider de visiter le Kanto c’est prendre la décision de faire l’un des voyages les plus touristiques du Japon, et c’est tout à fait normal puisque cette région possède la grande et merveilleuse capitale du Pays; Tokyo. La mégalopole et ses villes voisines regorgent de sites à visiter, de ruelles à explorer, de restaurants à savourer et tant de promenades à vous proposer. Ne pensez pas que voyager pour le Kanto est une initiative ” facile “, il y a vraiment tant à voir et à faire que vos journées seront bien remplies. Si vous partez pour le Japon pour la première fois, aller visiter le Kanto est une très bonne option car vous y trouverez beaucoup d’aide sur place et ainsi vous pourrez mieux organiser votre séjour.

Les incontournables de votre visite au Kanto

Quand on découvre le Kanto on passe forcément par la capitale Tokyo. Mais par où commencer ? Quels sont les lieux les plus intéressants de la ville ? On ne peut pas tout vous résumer en un paragraphe tellement il y a de choses à faire sur place et dans ses environs. Pour en savoir plus sur la capitale Tokyo, cliquez ici. 
Tokyo c’est un palais impérial au décor fantastique, une gare avec une belle architecture, des quartiers populaires ainsi que des ruelles piétonnes avec diverses commerces, boutiques et restaurants ( Ginza, Nihonbashi, Ueno, Ikebukuro, Akihabara, Shinjuku, Harajuku, Omotesando, Shibuya, Shimokitazawa et encore tant d’autres secteurs à parcourir ), pour en savoir plus sur ces lieux d’échanges, venez en savoir plus sur notre page dédié à Tokyo.
Se rendre à la capitale c’est aussi admirer des paysages dignes du Kanto, avec les sites de Nakameguro ( quartier résidentiel avec de beaux cerisiers ), de Asakusa ( une ambiance de vieux Tokyo y règne ), une vue très moderne avec la zone de Odaiba et ses loisirs high-tech.
Si vous aimez le sport, le stade de Tokyo mérite le détour car il est très impressionnant et un passage au Ryogoku ( arène de lutteur de sumo ) est obligatoire. 

Le quartier de Shinjuku et ses commerces
Le quartier aux airs du vieux Tokyo
L'arène des lutteurs de sumo de Tokyo

Explorer Yokohama, la jumelle de la capitale

Visiter le Kanto c’est s’aventurer dans de grandes villes, accroché à la capitale, vous trouverez la ville de Yokohama. Elle est connue pour avoir le plus grand quartier chinois du pays, même si ce n’est pas du typiquement japonais, vous pourrez y voir comment les chinois s’intègrent et même parcourir leurs boutiques et restaurants !
Les quartiers de Motomachi et de Minato Mirai 21 ont de nombreux commerces et restaurants, de quoi y faire un brin de shopping ! On vous conseille aussi d’aller au village de la bière Kirin pour y apprécier les différentes bières japonaises.
Des envies de voir la couleur de l’eau ? Direction le quartier de Sakuragicho pour y trouver de chouettes magasins mais surtout un joli panorama sur la mer. Sinon prenez la destination de la jetée d’Osanbashi qui est la destination phare pour prendre de jolies photos.
Yokohama c’est aussi de nombreux panoramas urbains et des parcs très lumineux ( le jardin de Sankeien )

Yokohama et ses illuminations durant la nuit
L'avancée en bois qui mène vers la mer situé à Yokohama
Panorama sur le jardin en fleurs de Sankeien

Saitama, une ville qui mérite un coup d'oeil

Rendez vous à Saitama à l’ouest de Tokyo pour observer le quartier de Kawagoe, surnommé ” la petite Edo ” cette zone vous propulsera dans une atmosphère historique digne d’un passé japonais. Cette grande agglomération c’est aussi des paysages urbains très actuels ( notamment avec son gigantesque centre commercial AEON Town Lake ) ainsi que plusieurs horizons remplies de fleurs ( le parc Hitsujiyama de Chichibu en mai ). Saitaman permet aussi de rejoindre quelques attractions intéressantes à voir en dehors de la ville.

Une des ruelles commerçantes traditionnelles de Saitama
Un champ de fleurs colorés proche de la ville de Saitama
Les couleurs vives des fleurs de Saitama et ses environs

Non loin de Tokyo, environs 1 heure en train, un nombre considérable de temples et de sanctuaires vous attendent à Kamakura. Venez explorer le sanctuaire Tsurugaoka Hachimangû qui domine la ville depuis 1180, le temple Sugimoto-dera qui est le plus vieux temple de la cité, le temple Hase-dera et sa statue de la déesse de la miséricorde et encore tant d’autres. Vous y trouverez aussi le Daibutsu, le symbole fort de Kamakura ( un grand Bouddha vieux de 800 ans ).

Beaucoup de petites statues devant un sanctuaire
L'avant du temple Tsurugaoka à Kamalura
Photo de la tête de la statue de Bouddha à Kamakura

La petite Enoshima

Non loin de Kamakura, se trouve la station balnéaire de la zone. L’île de Enoshima qui est relié par un pont à la terre ferme du pays vous procura des panoramas extraordinaires. La bronzette, la baignade et le surf sont les activités de la zone. Un peu de repos pendant votre visite du Kanto vous fera du bien !

Panorama de nuit sur la côte qui mène à l'île Enoshima

Observez le Kanto grâce au mont Takao

Venez respirer de l’air frais et marcher sur de super parcours de randonnées au Mont Takao. A deux pas de Tokyo, vous pourrez sortir de la grande ville pour admirer les paysages de la région et même apercevoir le mont Fuji !

Vu sur le mont Fuji depuis le mont Takao

Mont Nokogiri & Chiba

Durant votre visite du Kanto, dans la préfecture de Chiba, à l’est de Tokyo. On vous conseille de parcourir le mont Nokogori. Celui ci vous étalera une vue splendide sur le baie de Tokyo et il possède une statue de Bouddha assis ( le plus grand du pays dans cette position ).

Le secteur d'Hakone

La ville d’Hakone attire un grand nombre de touristes chaque année. Située sur des hautes montagnes elle permet d’observer un bon nombre de paysages à couper le souffle. Mais ce n’est pas tout, rejoindre Hakone c’est aussi prendre la direction du point de départ pour aller au réputé mont Fuji. Donc préparez vous à partir à l’aventure dans ce lieu du Kanto car vous allez être servi !

Observer le paysage à travers le torii de Hakone
Une torri gate rouge qui offre un paysage radieux
Vue sur le mont Fuji depuis Hakone

La principale ville de la préfecture d’Ibaraki dans le Kanto, au nord de Tokyo. Mito est renommé pour son splendide jardin Kairakuen et ses pruniers qui entrent en floraison à la fin de l’hiver, un spectacle immanquable de la saison. Non loin, le lac Senba et ses cerisiers sont aussi des valeurs sûrs pour vos promenades. Mito c’est aussi des vestiges du passé féodal avec le Kodokan ( une école pour les enfants de samouraïs ) et le Toshogu ( un sanctuaire dans le centre ville ).

Des cerisiers en fleurs du jardin Kairakuen
Une vue sur le lac Senba et ses cerisiers qui font le tour
Photo du Kodokan, une ancienne école féodale

Utsunomiya et ses sites cachés

Le lieu possède des parcs et des battisses attrayantes mais les deux meilleurs activités à faire à Utsunomiya sont; le Oya History Museum, qui est une expérience souterraine unique au monde ! Le temple Oya est aussi atypique, de quoi avoir un autre regard sur le Japon.

Les souterrains à visiter de Utsunomiya

Situé au nord de Tokyo, la ville de Nikko possède des temples et des sanctuaires classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Rien que cette information en fait un site touristique de taille. Particulièrement avec le regroupement des temples et sanctuaires du Toshogu, du Rinno-ji, du Kanmangafuchi et du Futarsan. La région abrite aussi de somptueux paysages montagneux et énormément de onsens ( les bains japonais chauffés naturellement ).

le sublime temple du Toshogu
Les statues sur le chemin du Kanmangafuchi
Photo d'une bâtisse d'un sanctuaire de Nikko

Le mont Mitake, une belle randonnée pour votre visite du Kanto

Visitez les couleurs du Kanto à l’intérieur même du parc national de Chichibu Tamakai, le mont Mitake vous précipetera dans un décor idéal de la nature japonaise. Promenez vous le long de la rivière Tama qui est située en contrebas nonloin de la gare Mitake, rejoignez le sancutaire Murashi vers le sommet de la montagne pour y faire un repos et entrez dans un monde spirituel.

Un magnifique panorama du Kanto depuis le mont Mitake

Découvrir Maebashi dans le Kanto

Cette ville est tout simplement magnifique, elle est certes un peu plus loin dans le Kanto mais le détour en vaut la chandelle ! Elle possède des nombreux parcs et jardins qui sont remplis de fleurs ( dont le notable Shikishima ). Une rivière du nom de Hirose traverse Maebashi, plusieurs statues représentant des littéraires japonais y font figure d’hommage. Visiter cette partie du Kanto c’est aussi des montagnes ( le mont Myogi et le mont Haruna ), des cerisiers et des magnifiques cascades d’eau ( les chutes de Fudo ).

Panorama sur la ville de Maebashi ainsi que son fleuve
Les fleurs colorées de Maebashi
Les fabuleuses chutes d'eau de Fudo dans le Kanto

Rejoindre la région du Kanto

Partir pour le Kanto en avion

Rien de plus facile que de rejoindre le Kanto, prenez un billet d’avion direction le Japon. Qui dit Kanto, dit Tokyo et par ce fait, il vous suffit de choisir des billets d’avions depuis votre pays direction l’aéroport de Tokyo ( Haneda ou Narita sont les principaux aéroports du secteur ). Voilà, vous êtes arrivés à destination ! Regagnez votre lieu de résidence avec les transports en commun. On vous souhaite un bon séjour.

Se déplacer avec les transports en commun

Si vous prenez la décision de visiter le Kanto, au vu de la population et du trafic routier, le mieux pour se rendre d’un point A à un point B est d’utiliser les transports en commun comme le train, les métros, les uber ou les taxis. Vous pourrez cependant louer une voiture mais n’oubliez pas que les japonais roulent à gauche et que cette région abrite la plus grosse population du pays. Donc faites attention et ne paniquez pas.

Notre conseil; rejoignez le Kanto directement avec un avion direction Tokyo, ainsi vous serez déjà sur place. Puis optez pour des déplacements avec les transports en commun ( utilisez le Japan Rail Pass ). Vous aurez ainsi moins de tracas à vous faire et vous profiterez davantage de votre voyage au Japon.

Pour découvrir la carte des régions et une version plus détaillé de chacune d’entre elles, dirigez vous vers cette partie du site ( cliquez moi ).

Quelle est la meilleure saison pour visiter le Kanto ?

Au printemps, la région est sublimé par la floraison des cerisiers japonais. Avec ses sites très touristiques vous aurez beaucoup de chance de voir les sakura éclatant de couleurs durant cette période ( surtout au cours du mois d’avril et début mai ). Les conditions météorologiques de cette région sont très bonnes et très favorables au printemps. Ce qui en fait la saison la plus populaire pour les touristes.
En été, le soleil commence à prendre ses aises et à frapper fort. Vous aurez en moyenne des journées entre 25°C et 30°C, ce qui reste raisonnable pour un été japonais mais vous ressentirez une forte présence d’humidité. Visiter le Kanto durant l’été reste un bon choix mais pensez à vous protéger et à vous renseigner sur la saison des pluies.
En automne, vous trouverez des températures plutôt agréables à vivre et une humidité à la baisse. Ceci dit, vous trouverez de jolies couleurs à travers les paysages du Kanto en automne. Une bonne saison pour se rendre sur place.
En hiver, les températures commencent à chuter. Le Kanto est quand même loin des régions nordiques du pays mais reste impacté par les conditions hivernales. Si la neige n’a pas encore atteint la région, vous pourrez aller en trouver dans les alpes japonaises ( vers l’intérieur du pays ).

Plus aucun doute maintenant, visiter la région du Kanto est complexe et regorge de sites à explorer ! Nous avons cité les majeurs zones touristiques du Kanto à visiter mais ce ne sont pas les seules. Il y a beaucoup à faire au Japon qu’il vous faudra plus qu’un seul voyage pour faire le tour du pays. Si vous désirez en savoir davantage sur d’autres régions, passez par cette partie du site ( cliquez moi ).