Visiter Nikko au Japon : une exploration pittoresque

Lors de votre séjour au pays du soleil levant, vous ne devez pas manquer la visite de la ville de Nikko et de ses environs. La ville est située à l’Est du Japon, plus précisément au nord de Tokyo à 150 kilomètres, dans la préfecture de Tochigi. Nikko est une petite ville de 90 000 habitants très prisée par les touristes. Véritable perle du Japon, vous allez vite comprendre pourquoi la ville de Nikko est une étape incontournable de votre voyage au Kanto. Découvrons ensemble sur cette page, des raisons pittoresques de visiter la ville de Nikko au Japon.

Admirer de superbes paysages

Partez visiter la ville de Nikko, située dans les montagnes, vous éblouira avec ses paysages à couper le souffle. D’ailleurs, son nom signifie ” Lumière du soleil ” en japonais. Il se trouve également que la ville  se situe au cœur d’un parc national. Vous pourrez vous promener pour atteindre le sommet du mont Nikko-Shirane. Le téléphérique vous dépose à 2000 mètres d’altitude. Vous devrez encore monter 578 mètres exactement pour atteindre le point culminant. Il vous faudra prévoir 5 à 6 heures de marche aller-retour.
Lors de votre périple à travers le parc, vous pourrez vous délecter d’une diversité de paysages. Vous en prendrez plein les yeux en admirant la cascade de Kegon, au lac de Chuzenji dans un environnement volcanique, des marécages, les cèdres millénaires et la variété de la faune et de la flore !

Panorama depuis le mont de Nikko-Shirane

Visiter de somptueux sites historiques

Lorsque vous visiterez Nikko, vous pourrez également contempler les magnifiques sites historiques classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit de temples, de sanctuaires, mais aussi de l’une des résidences impériales. Dès le 8ème siècle, le moine Shôdô Shônin fit construire plusieurs temples dans la cité, sûrement inspiré par les différents monts de la ville et le lac, des éléments sacrés dans la culture bouddhiste et shinto.
Vous pourrez également accéder à cet univers religieux en empruntant le pont sacré rouge Shin Kyô, accessible à 2 kilomètres des gares de la ville. En ce qui concerne les sites historiques, vous pourrez parcourir des mausolées d’Ieyasu Tokugawa ( un shogun du 17ème siècle ) connu pour avoir essayé d’unifier le Japon. La villa impériale fut quand a elle occupé par des empereurs jusqu’en 1947.

Les portes du tombeau dans le temple Taiyuin

Poursuivez le voyage en visitant les alentours de Nikko

Si vous avez la possibilité de passer au moins une nuit dans la ville, vous augmenterez vos chances de pouvoir faire un maximum d’activités dans la zone. Vous trouverez des auberges près de la gare pour y passer la nuit.
Après les visites des sites incontournables comme les temples ou la villa impériale Nasu Heisei no Mori, vous pourrez découvrir des lieux d’exception, situées plus loin comme les chutes d’eau Kegonn ou Riyuzu, le lac Chuzenji ou encore partir à l’ascension des différents monts, comme le mont Nantai ou le mont Nasu. S’il vous reste du temps, ou que vous souhaitez vous rendre sur un lieu moins fréquenté par les touristes, vous pouvez vous rendre à Kanmangafuchi Abyss. C’est un endroit calme où vous pourrez rencontrer des dizaines de statues de Jizo. Il s’agit de représentation de Bouddha, connu sous le nom de Jizô Bosatsu au Japon.

Les statues représentent Bouddha

Nous espérons vous avoir donné envie de visiter la belle Nikko et ses environs qui offrent beaucoup de mystères et des panoramas incroyables, non loin de Tokyo dans le Kanto, la zone est un incontournable pour obtenir de super souvenirs inoubliables. Pour revenir sur les infos de la région du Kanto, il vous suffit de cliquer ici.