Visiter Kakunodate, la petite Kyoto du Tohoku

Quand on parle de villes touristiques au Japon, on pense beaucoup à Tokyo, Osaka, Kyoto ou encore à d’autres énormes agglomérations. Mais sachez que même si la ville de Kakunodate est beaucoup plus petite, elle attire cependant de plus en plus de touristes. La ville regorge de nombreux lieux qui font d’elle une destination convoitée et prisée à l’heure actuelle.
Située non loin du lac Tazawa, vers le centre de la région, Kakunodate est une ville japonaise qui regorge de nombreux atouts touristiques. Ses premières fondations datent de 1620 et il serait aujourd’hui absurde d’aller au Japon sans visiter Kakunodate, surnommé aussi ” la petite Kyoto du Tohoku “. Cette cité dispose de plusieurs sites touristiques les uns aussi intéressants que les autres, de somptueux restaurants et de magnifiques hôtels construits selon la tradition japonaise. D’ailleurs, elle a été, depuis peu, désignée comme la province de la conservation des bâtiments traditionnels. Sa météo et son climat sont constamment favorables, vous pouvez donc voyager à travers la ville à peu près à n’importe quelle saison.

Visiter Kakunodate, c'est se remémorer près de 300 ans d'histoire

Le long de certaines de ses rues, vous percevrez des résidences de samouraïs. Dans ces quartiers de guerriers honorables, les cerisiers pleureurs ornent, grâce à leurs branches, les deux côtés de la rue. En effet, les branches tombant de ces arbres forment tout simplement une sorte de cascade, très agréable à regarder. Pour continuer sur les résidences de samouraïs, elles font partie des constructions japonaises conservées depuis des siècles en tant que patrimoine culturel du pays. Visiter Kakunodate c’est donc parcourir les méthodes de vie des samouraïsVous pouvez par exemple explorer le Bukeyashiki Ishiguro-ke, une résidence aux histoires complexes et avec une conception hors-pairs. Toutefois, il n’y a pas que les résidences de samouraïs qui impréssionnent à Kakunodate.

L'entrée de la résidence d'un ancien samouraï

Il y a aussi des musées et des manoirs dont les histoires ont réussi à traverser le temps. C’est le cas du manoir d’Aoyagi, ce lieu vous en apprendra beaucoup sur la famille Aoyagi et les anciens guerriers japonais de la société féodale. Ce musée contient aussi plusieurs vestiges, notamment les accoutrements et les armures des anciens guerriers. Vous y vivrez des moments uniques et exceptionnels. Pour immortaliser cet instant, vous avez la possibilité de prendre des pauses et faire des photos avec ces armures de samouraïs.

Une photo d'une vieille armure rouge de samouraï

Visiter Kakunodate c'est aussi participer à des festivités

Chaque saison, les habitants de la région organisent des festivals pour égayer les cœurs. Visiter Kakunodate pendant le printemps revient à assister à la fête des Sakura, la floraison des cerisiers de la cité est tout simplement sublime ! En été, la ville donne droit au festival de la danse du lion nommée ” festival de la danse Sasara “. Au cours de ce festival, des danseurs et des musiciens défilent dans toutes les rues vêtus de costumes traditionnels et de masques. En tant que visiteur, vous pouvez en profiter et vous balader à travers la cité au son de la bonne musique et dans une ambiance de bonne humeur.

Festival de danse durant l'été japonais

Déguster des mets uniques pendant la visite de Kakunodate

Dans ses nombreux cafés et restaurants, la ville vous offre une multitude de mets exceptionnels ! Ici, derrière chaque plat se cache une histoire. La région est particulièrement connue pour ses nouilles qui ont une méthode de fabrication de plus de trois siècles. Il s’agit des nouilles Udon Inaniwa. Ce sont des pâtes très épaisses à la texture lisse. Elles sont cuisinés de façon particulièrement simples puisqu’elles sont ni coupés, ni remués. Si vous décidez donc de visiter Kakunodate, pensez à goûter ces fabuleuses nouilles traditionnelles !

Un bol de pâtes typiquement japonaises

La petite Kyoto du Tohoku, ainsi est nommé la cité d’anciens guerriers japonais de la région. Elle est à la fois une beauté pour les yeux mais aussi un savoir historique pour vos souvenirs ! Si vous souhaitez connaitre d’autres sites touristiques de la région du Tohoku, Il vous suffit de cliquer ici.